Catherine Charron
Professeure-chercheuse

Catherine Charron est chercheuse au Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), et elle est professeure associée au département de sociologie de l’Université de Montréal. Titulaire d’un doctorat en histoire et d’un postdoctorat en sociologie, elle a mené des recherches sur le travail et l’emploi des femmes au Québec dans une perspective sociohistorique (Aux marges de l’emploi : parcours de travailleuses domestiques québécoises, 1950-2000, éditions du remue-ménage, 2018), et elle s’intéresse particulièrement aux questions de précarisation et de segmentation genrée de l’emploi. Récemment, elle a abordé l’enjeu de la néolibéralisation de l’État social, à travers l’étude de la mise en œuvre – au sein des services publics d’emploi – des politiques d’activation de l’aide sociale. Catherine Charron est également membre du Réseau québécois en études féministes (ReQEF) et siège sur le comité de suivi de la recherche du Collectif pour un Québec sans pauvreté.