Loïc Malhaire
Chercheur

Suite à un cursus en Philosophie et en Sciences de l’Éducation, Loïc Malhaire s’est engagé en coopération internationale et en travail social en Europe, Afrique, Amérique latine et Asie. Après un retour aux études, il a mené des travaux de recherche sur le travail social de rue au Brésil (2006) et au Vietnam (2008) où il questionne les modes d’intervention mis en œuvre auprès d’enfants des rues par des organisations de la société civile, en comparaison aux interventions étatiques analysées en lien aux régimes politiques des pays et à leurs orientations socioéconomiques récentes. Entre 2010 et 2016, L. Malhaire a réalisé son doctorat en Sciences humaines appliquées à l’Université de Montréal. Sa thèse réalisée sous la direction de Violaine Lemay (Droit, UdeM) et la codirection de Frédéric Lesemann (Sociologie, INRS) porte sur les situations en emploi de travailleurs immigrants permanents en agence de placement et de travailleurs étrangers temporaires. Leurs situations respectives, analysées en lien à l’effritement de la société salariale, aux mutations contemporaines du travail et au rôle des politiques publiques d’emploi, de protection sociale et d’immigration, dévoilent la construction active de régimes de travail précaire, contraint et racialisé, faisant intervenir une multitude d’acteurs institutionnels identifiés et considérés dans leurs interactions et produisant des conditions restrictives de travail et d’immigration. Sont également analysées les conditions de possibilité de l’organisation et de la mobilisation des travailleurs, à travers l’étude d’une mobilisation collective de travailleurs immigrants en agence de placement initiée au sein d’un groupe communautaire montréalais de défense des droits des travailleuses et travailleurs immigrants.
La thèse de L. Malhaire a été soutenue le 5 décembre 2016 et a obtenu la mention « excellent ». Boursier du GIREPS (2010-2014), L. Malhaire a également reçu une bourse d’excellence FESP de la Fondation J.A. de Sèves (2011), une bourse de fin de rédaction de la FESP (2014-2015) et deux bourses de fin de rédaction attribuées par le programme en Sciences humaines appliquées (2014-2015 et 2015-2016).

pour voir ses publications